Une belle époque après l’autre

0
©Justin Jin

Après trente-cinq ans de maison, Hervé Deschamps, septième chef de cave de Perrier-Jouët depuis sa création il y a plus de 200 ans, s’apprête à accueillir Séverine Frerson (chez Piper-Heidsieck depuis 16 ans) afin de la préparer à prendre sa succession. Gardien du style des cuvées Perrier-Jouët, « dont il perpétue le caractère floral et complexe » depuis 1993, Hervé Deschamps partage depuis plus de vingt ans dans le monde entier sa passion pour le champagne, contribuant par là au rayonnement de la maison Perrier-Jouët comme de la culture française, ce qui lui valut d’être nommé chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2016. Aujourd’hui, c’est à l’œnologue Séverine Frerson, Rémoise d’origine et l’une des rares femmes à occuper cette fonction en Champagne, qu’il va transmettre ses valeurs.

Précisant que les deux chefs de cave « vont travailler étroitement ensemble dans les prochaines années pour préserver l’élégante signature des champagnes de la maison et leur qualité », Perrier-Jouët salue l’arrivée d’une femme à ce poste – une première pour la maison – en rappelant que son histoire a été marquée dès l’origine par Rose-Adélaïde Jouët, co-fondatrice de la maison avec son mari Pierre-Nicolas Perrier en 1811. Christophe Danneaux, qui dirige Perrier-Jouët (propriété de la branche cognac et champagne du groupe Pernod Ricard), précise que c’était « une femme de caractère, déterminée, audacieuse, à l’image de Séverine Frerson. L’amour du vin, l’exigence de qualité et l’attachement au terroir de Séverine Frerson sont en ligne avec la philosophie de notre maison. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.