Lalique et Niepoort, une première

0

Première collaboration entre l’historique cristallerie française et la célèbre maison de vins de Porto fondée en 1842 par la famille Van der Niepoort (et toujours entre ses mains), la carafe ci-dessus sera mise aux enchères le 3 novembre prochain à Hong Kong par Acker Merrall & Condit, incontournable adresse de l’Upper West Side – à Manhattan depuis 1820 – qui organise chaque mois des ventes enchères (en salle et en ligne). Cette exceptionnelle édition contient l’un des plus anciens vins fins au monde : le tout premier porto créé en 1863 par Francisco Marius van der Niepoort. Elle sera présentée dans un meuble en ébène de Macassar créé par Lalique Maison (photo ci-dessous).

Avec une silhouette qui s’inspire de celle de la bonbonne originale de onze litres qui fut emplie, en 1905, de ce porto millésimé qui a aujourd’hui 155 ans d’âge, ce beau flacon inaugure une série constituée de cinq carafes de cristal, dont chacune sera gravée au nom de l’une des générations de la famille (jusqu’à Dirk van der Niepoort, qui dirige aujourd’hui l’entreprise). Hommage à l’héritage de Niepoort, cette carafe signée et numérotée célèbre aussi celui de Lalique. Elle a été créée grâce à l’un des plus anciens procédés de production du verre, la cire perdue, « une technique apprise et transmise par les générations d’artisans talentueux et toujours utilisée à ce jour dans la manufacture Lalique en Alsace. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.