Sommellerie, quatre nouveaux MOF

    0

    Parmi les neuf candidats arrivés en finale du concours faisant d’eux l’un des meilleurs ouvriers de France en sommellerie, épreuves qui se sont tenues le week-end dernier sous la présidence de Philippe Faure-Brac, quatre sommeliers émérites recevront en mars prochain le titre de MOF – diplôme d’Etat classé depuis 2001 au niveau III de la nomenclature des niveaux de formation – lors d’une cérémonie qui se déroulera à la Sorbonne : Eric Goettelmann (Relais Bernard Loiseau), Jean-Baptiste Klein (La table d’Olivier Nasti), Pascaline Lepeltier (Racines) et Nicolas Vialettes (qui officie au restaurant Le Taillevent auprès d’Antoine Pétrus).

    Créé en 1924 et souvent associé aux métiers d’art et d’artisanat, alors qu’il concerne également les métiers du BTP, de l’industrie et de la métallurgie ou encore du multimédia et de l’audiovisuel, le concours distinguant tous les trois ans certains des meilleurs ouvriers de France récompense l’excellence du professionnel : « Tel une vigie, le lauréat (…) véhicule des valeurs sociétales, sociales et de solidarité. » C’est le seul diplôme délivré par l’Éducation nationale dont les critères sont établis par les professionnels eux-mêmes. Le 26e concours “Un des meilleurs ouvriers de France” a accueilli 2 950 candidats, toutes catégories confondues.

    Print Friendly, PDF & Email

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.