Albert Bichot fait partie de ces négociants qui ont un pied dans le vignoble et veillent à la qualité de leurs approvisionnement. Il dispose de plus de 100 hectares en Grande Bourgogne avec notamment le domaine de Rochegrès, sur le cru emblématique de Moulin-à-vent en Beaujolais.

Le Beaujolais n’en finit pas d’étonner les amateurs. Il a longtemps été le parent pauvre de la grande Bourgogne, la faute au marketing envahissant du beaujolais nouveau qui a précipité les dix crus du secteur dans l’ombre en dépit de toute logique qualitative. Le domaine de Rochegrès avec ses 5,2 hectares est situé sur l’un des meilleurs secteurs de Moulin-à-vent. C’est la propriété de la famille Bichot qui présente chaque année à la presse ses bourgognes, en commençant par ce beaujolais sur granit, avant une myriade de crus consacrés au pinot noir. Et contre toute attente, ce gamay perdu au milieu des pinots noirs implantés sur les premiers crus de la côte de Nuits et autres clos de la Roche ou clos de Vougeot, ne dépareillait pas. Nez splendide, bien ouvert, longueur subtile, finale complexe, c’était l’incarnation de la gourmandise immédiate. À la fois capable de vieillir et d’être le vin de l’instant, tous fruits dehors.
En pinot noir, guettez la parution prochaine du châteaugris 2016, un premier cru de Nuits-Saint-Georges dont ce millésime est certainement le plus abouti.

 

Le vin : Domaine de Rochegrès, moulin-à-vent 2017, Albert Bichot
Le prix : 20 euros chez les cavistes
Les coordonnées : 03 80 24 37 37 ; [email protected]
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.