Vignerons et terroirs d’avenir,
saison 4

0

Ci-dessus et ci-dessous, découvrez les trois projets qui ont remporté la quatrième édition du concours Vignerons et terroirs d’avenir, soutien à l’activité viticole initié par Advini en 2015 et co-organisé avec Montpellier SupAgro et SupAgro Fondation. Connus depuis la fin mars, ces lauréats installés en vallée du Rhône, dans le Roussillon et à Cahors ont été officiellement récompensés hier lors d’une remise de prix qui s’est tenue au Club Français du Vin.

Grands vainqueurs de cette session 2019 qui a généré 150 candidatures (et la mobilisation de 110 étudiants ingénieurs auprès des candidats retenus), Julie et Graeme Bott, vignerons dans les AOC côte-rôtie, condrieu, saint-joseph et seyssuel, ont reçu 50 000 euros. Installés depuis 2016 dans l’un des vignobles les plus hauts de France, entre 600 et 700 mètres d’altitude, Solenn et Dominique Génot (Mas Llossanes) se sont vu remettre le deuxième prix, une dotation de 20 000 euros. Enfin, le jury a été touché par le projet de Benoît Aymard (Clos d’Audhuy, Cahors), fervent défenseur de son terroir et du malbec et récipiendaire d’un troisième me prix exceptionnel de 10 000 euros.

Destiné aux jeunes vignerons, ce concours a pour objectif d’encourager « le développement de l’activité viticole en soutenant des projets humains et respectueux de l’environnement qui mettent en avant la grande variété des terroirs français. » Lauréat en 2017 avec sa compagne Maya Sallée, Nicolas Fernandez (Domaine La Calmette, Cahors) confie que cette participation leur a d’abord permis de prendre du recul sur leur projet. Ensuite, dit-il, « remporter le premier prix donne un vrai coup de pouce pour démarrer et mettre en œuvre des initiatives dont nous n’avions pas les moyens. C’est fabuleux qu’un concours aide autant les jeunes vignerons simplement en leur demandant de défendre ce en quoi ils croient. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.