Recherche et enseignement autour de la consommation responsable

0

« Quelles sont les conditions propices à la consommation responsable de vin au sein d’une société ? Comment encourager les bons comportements pour éviter les mauvais usages du produit et les risques associés ? » Ces questions seront au cœur de la mission de la chaire de recherche et d’enseignement qui vient d’être créée par Vin & Société et la Kedge Business School.

Avec pour objectif d’analyser le rôle de l’éducation et de l’information sur la consommation responsable de vin, cette nouvelle chaire dirigée par le professeur d’économie Olivier Gergaud associera des chercheurs internationaux de premier plan et travaillera en toute indépendance sur la base des axes de recherche et d’enseignement définis par son comité de pilotage : « La Chaire de recherche et d’enseignement dédiée à la consommation responsable a pour vocation de nourrir la réflexion et les choix de la filière vitivinicole en matière d’action de prévention. »

Ecole dispensant des formations en management pour étudiants et professionnels sur quatre campus en France (Paris, Bordeaux, Marseille, Toulon), deux en Chine (Shanghai, Suzhou) et un à Dakar, au Sénégal, Kedge propose également plusieurs formations spécifiques dans le domaine du management des vins et des spiritueux (niveau master). Par le biais de cette chaire et de sa mission d’éducation qui s’étalera sur trois ans avec une dotation annuelle de 86 000 euros, elle souhaite « s’engager auprès de la filière pour sensibiliser les futurs managers des entreprises françaises à la consommation responsable. »

L’organisme Vin & Société, au nom des 500 000 acteurs de la vigne et du vin *, travaille quant à lui à une « révolution de la prévention » à travers deux grands axes (responsabilité dans la consommation de vin et protection des populations à risque) pour lesquels 2 millions d’euros vont être engagés d’ici à 2022.


* Vin & Société représente la filière viti-vinicole française (production et négoce) à travers ses membres : 21 organisations interprofessionnelles régionales et 7 organisations professionnelles nationales. La filière vitivinicole emploie plus de 558 000 personnes réparties sur les deux tiers du territoire français. C’est le deuxième secteur d’exportation français avec 8,7 milliards d’euros, derrière l’aéronautique et devant les cosmétiques. Il compte 87 000 exploitations viticoles, 1 500 coopératives, négociants, vinificateurs et maisons de négoce qui contribuent activement à l’activité économique de 66 départements et qui attirent 10 millions d’oenotouristes par an dont 42 % d’étrangers. La France, avec 750 000 hectares de vignes, produit près de 16 % du vin de la planète.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.