Une parcelle faite pour le blanc

0

Certes, cette appellation de la côte de Beaune située au pied de la colline de Corton produit plutôt du rouge (75 %). Mais difficile d’imaginer jour plus parfait que ce Chardonnay Day pour découvrir ou faire découvrir la version blanche de la discrète AOC ladoix, par exemple avec ce vin signé par le domaine Faiveley, maison familiale fondée en 1825 à Nuits-Saint-Georges qui possède plus de 120 hectare de vignes sur différents terroirs bourguignons (dont douze grands crus et vingt-cinq premiers crus). Acquise en 1995, la parcelle dont est issue cette cuvée était à l’origine plantée en pinot noir. Mais ce terroir de marnes et de calcaires s’est très vite révélé propice aux vins blancs.

En 2013, après des essais concluants (menés dès 2007 par Jérôme Flous, le directeur technique de la maison), Erwan Faiveley décide de replanter en chardonnay ces trois hectares étendus sur trois lieux-dits, notamment “les Marnées” et “La Blancharde”. C’est à ce jour la plantation la plus importante réalisée par les équipes du domaine et, « après quatre années de patience et de soins apportés à cette jeune vigne », ce millésime 2017 tout juste mis en vente est le premier à venir démontrer la qualité de ce terroir (le 2018, en cours d’élevage, viendra le confirmer). Si son potentiel de garde est de quatre à six ans, ce vin peut être dégusté dès maintenant à une température située entre 12 et 14°. Côté accords, la maison conseille un plateau de fruits de mer, une truite aux amandes ou encore du fromage de chèvre.

Domaine Faivelay, ladoix blanc 2017, environ 25 euros (prix départ cave)

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.