Les grands esprits du vin se rencontrent à Malartic

0

Fine Minds 4 Fine Wines (FM4FW), c’est le nom du think tank international sur l’avenir des grands vins qui s’installe ces jours-ci au château Malartic-Lagravière, grand cru classé de Graves appartenant depuis plus de deux décennies à la famille Bonnie. Avec la troisième édition du colloque de ce cercle de réflexion créé en 2017 à l’initiative de Nicole Rolet (Chêne Bleu), le cadre bucolique de la propriété s’apprête à recevoir « la crème des journalistes, auteurs et têtes pensantes du monde du vin. »

Soixante-dix personnes venues du monde entier (dix-sept pays représentés) et spécialisées dans différents domaines sont attendues pour réfléchir au futur des grands vins. Dans ces rangs, on trouve Michel Bettane, Eric Asimov (New York Times), Jane Anson and Steven Spurrier (Decanter), les Master of Wine Jeannie Cho Lee et Jancis Robinson, Laura Catena (Bodega Catena Zapata), Maggie Henriques (Krug), Guillaume Deglise (Albert Bichot) ou encore Henri de Pracomtal (Tonnellerie Taransaud).

Se faisant l’écrin de leurs échanges sur de nombreux thèmes durant deux jours (adaptation climatique, évolution du goût et style du vin, nouveaux marchés, consommateurs et marketing, e-économie, œnotourisme, etc.), le château Malartic-Lagravière sera aussi de la partie en proposant en ouverture une master class menée par Véronique Bonnie-Laplane, co-propriétaire des vignobles Malartic avec son frère Jean-Jacques, et Séverine Bonnie, en charge du marketing et de la communication.

Intitulée De Bordeaux à Mendoza, 3 propriétés, 2 hémisphères, 1 famille, elle portera sur six vins rouges et blancs issus du château Malartic-Lagravière, du château Gazin-Rocquencourt (Pessac-Léognan) et de la bodega DiamAndes (Mendoza, Argentine). Le dîner d’accueil qui suivra se tiendra dans les anciens chais restaurés qui surplombent le château et ses jardins. Conçu par le chef Jean-Luc Rocha pour le
traiteur Monblanc, il sera accompagné par le millésime 2010 de Malartic en blanc, son millésime 2009 en rouge et le millésime 1999, en double magnum.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.