Un nouveau vignoble Cazes au pied du massif du Canigou

0

Déja implantée dans la vallée de l’Agly, entre Maury, Latour de France et Rivesaltes avec 250 hectares de vignoble cultivés en biodynamie, ainsi que dans les appellations banyuls et collioure (avec les 90 hectares labellisées HVE3 des clos de Paulilles), l’historique maison du Roussillon fondée en 1895 par Michel Cazes et désormais filiale d’Advini vient de compléter sa mosaïque de terroirs en reprenant le domaine du Grand Chêne (vignoble, vinification et commercialisation).

Située en appellation côtes-du-roussillon-villages Les Aspres, cette propriété de trente-cinq hectares de vignes, et quatre d’oliviers, est en cours de conversion à la biodynamie, une pratique essentielle à la maison Cazes, pionnière en la matière dont la viticulture est fondée depuis plus de vingt ans « sur une harmonie totale entre les cépages, le climat, la faune et la flore, la terre et les hommes qui la travaillent. » Sur les coteaux et terrasses du domaine du Grand Chêne, l’encépagement traditionnel comprend syrah, grenache noir, carignan, marsanne et macabeu.

Directeur général de Cazes, Lionel Lavail, indique que cette reprise permet à la maison d’élargir son implantation « sur les plus beaux terroirs du Roussillon avec des vins issus de l’AOC côtes-du-roussillon Les Aspres, le dernier-né des crus roussillonnais » (200 hectares répartis sur 19 communes au centre de Pyrénées-Orientales). L’ensemble de la gamme sera retravaillé sur le plan qualitatif et esthétique et les vins du domaine du Grand Chêne seront proposés en rayon et chez les cavistes dès le millésime 2019.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.