En vacances, l’amateur a de la conversation

0

Avec trente sept mille hectares de terres pour vingt trois appellations productrices de rouge, rosé et blanc, le vignoble languedocien est le premier de France en terme d’indications géographiques, le premier producteur de vin rosé d’AOC et d’IGP au monde et encore le premier, pour ce qui concerne l’Hexagone, en matière de viticulture bio (30 % des superficies françaises). En 10 ans, les surfaces viticoles engagées sous différents labels agro-environnementaux (AB, Demeter, HVE, Terra Vitis, Vignerons en développement durable, etc.) y ont triplé.

Voilà de quoi alimenter bien des conversations et des dégustations si vous êtes en vacances quelque part dans cette grande région qui est la première destination touristique de France.

 Au-delà du tourisme et de l’œnotourisme, le monde du vin doit désormais compter avec ce vignoble dont les différentes AOC affirment toujours plus fort leur respect de l’environnement et l’ambition qu’ils entretiennent quant à la qualité de leur production. Cette montée en gamme a des effets visibles, comme le détaille le conseil interprofessionnel des vins du Languedoc (CIVL) :

« En forte progression ces dernières années, le vignoble des AOC du Languedoc poursuit sa croissance et devient, au fil du temps, un véritable phénomène alliant dynamisme et respect du développement durable. En 2018, le vignoble AOC a connu une progression de son chiffre d’affaires de +10 % pour atteindre 578 millions d’euros et a commercialisé plus 178 millions de bouteilles. La récolte 2018 est en nette progression (1 416 000 hectolitres) avec près de 188 millions de bouteilles. »

Des flacons auxquels les cavistes font désormais une belle place, les vins du Languedoc détenant 8,6 % de parts de marché sur ce circuit et l’AOC languedoc faisant partie du “club des 10 appellations les plus présentes chez les cavistes.” Avec des pratiques vertueuses en forte augmentation chez les vignerons au fil des années (confusion sexuelle, préservation des abeilles, protection de la biodiversité, préservation des ressources en eau, etc.) , un observatoire du développement durable unique en France mis en place par l’interprofession et des ventes de vin bio multipliées par trois en sept ans dans la grande distribution française, le soleil du succès devrait continuer à briller fort sur les AOC du Languedoc.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.