C’est avec tristesse que nous avons appris la disparition à l’âge de 97 ans d’Émile Castéja. Figure emblématique du vignoble bordelais, il avait assuré la direction du négoce familial et des propriétés Borie-Manoux de 1961 à 2001 avant que son fils, Philippe Castéja, puis son petit-fils, Frédéric Castéja, ne lui succèdent.

Impliqué jusqu’à la fin de sa vie dans la holding familiale Borie Castéja Animation Participation (BCAP) – l’une des dernières indépendantes de Bordeaux – dont il était toujours le président du conseil de surveillance, Émile Castéjà veillait sur les nombreuses propriétés de la société (parmi elles, trois crus classés, les châteaux Batailley, Lynch-Moussas et Trotte Vieille), plusieurs maisons de négoce et deux sites de vente en ligne.

À sa famille et aux équipes de BCAP, nous présentons nos condoléances sincères.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.