Nos six beaujolais préférés

0

Nous avions rencontré ces six vignerons lors d’un reportage paru dans le numéro 10 d’En Magnum. Voici les six cuvées préférées de notre reporter.

Nicolas Chemarin, Le Rocher, beaujolais-villages 2015

LE DOMAINE
Petit, mais costaud. Il exploite dix hectares dans le village de Marchampt. Convivial et spontané, il incarne cette jeune génération de vignerons du Beaujolais qui veut changer l’image de la région.

LE VIN
Cette cuvée est issue d’une parcelle rocheuse à 550 mètres d’altitude. Ce vin complexe exhale les fleurs, la rose, les épices, la griotte. Il réconcilie les plus sceptiques avec l’appellation beaujolais-villages.

LE DÉTAIL
Moins de mille bouteilles produites. Bonne chance.

27 euros
04 74 69 02 19


Domaine Marc Delienne, Abbaye Road, fleurie 2015

LE DOMAINE
Il a été formé chez Eloi Dürrbach à Trévallon. Son domaine est passé de quatre hectares et demi à quatorze. Bio convaincu, il se donne les moyens qu’il faut.

LE VIN
Son nom est un clin d’oeil au château de l’Abbaye Saint-Laurent d’Arpayé et aux Beatles. Du fruit, beaucoup de rondeur dans cette cuvée d’assemblage portée par le solaire millésime 2015.

LE DÉTAIL
Fleurie outragé, fleurie brisé, fleurie martyrisé, mais fleurie libéré de la grêle et du gel en 2018, après deux millésimes éprouvants.

30 euros
06 08 61 08 63
domainemarcdelienne.fr


Raphaël Chopin, La Ronze, régnié 2016

LE DOMAINE
Discret, presque timide, appliqué. Voilà comment on pourrait décrire le prometteur Raphaël Chopin qui a le mérite de faire briller un cru moins connu du beaujolais.

LE VIN
Il est issu d’un des beaux terroirs de l’appellation et d’une vendange entière qui apporte un supplément de complexité. Beaucoup de fraîcheur, finale tonique, de bonne allonge. Caractère affirmé.

LE DÉTAIL
La Ronze, ce sont les premières vignes que le grand-père avait achetées.

11 euros
06 22 08 59 09
domaine-raphael-chopin.fr


Frédéric Berne, Harmonie, beaujolais-villages Lantignié 2015

LE DOMAINE
Le très énergique Frédéric Berne a de l’ambition pour lui-même et pour l’appellation. Il est en train de convaincre tous les vignerons de Lantignié de passer en bio. Et qui sait, un jour, de devenir un cru.

LE VIN
Quand on y met les moyens, les terroirs des beaujolais-villages n’ont pas à rougir face aux crus. La preuve avec ce vin au bouquet engageant et complexe, puissant et élégant en bouche.

LE DÉTAIL
Des tarifs très raisonnables pour un domaine (presque) intégralement en bio.

10,50 euros
06 83 46 05 06
fredericberne.com


Domaine Louis-Claude Desvignes, morgon Javernières 2017

LE DOMAINE
Claude-Emmanuelle Desvignes et son frère Louis-Benoit incarnent la dynamique retrouvée de la région. Leur domaine est déjà l’un des phares des crus du Beaujolais.

LE VIN
Deux morgons sur la côte du Py, dont ce Javernières, sur des sols plus argileux. Bouquet profond, floral, moins épicé que le Py, et un toucher de bouche soyeux, onctueux. Vin racé.

LE DÉTAIL
Si vous trouvez la cuvée Les Impénitents, laissez-la vieillir quelques années.

19 euros
04 74 04 23 35
louis-claude-desvignes.com


Domaine Chasselay, Les Grands Eparcieux, beaujolais 2016

LE DOMAINE
Un autre duo frère-soeur, Claire et Fabien, qui porte haut les couleurs des beaujolais du Sud. Le domaine est en bio depuis le début des années 2000.

LE VIN
Il montre ce qu’un simple beaujolais peut revendiquer quand il est bien travaillé. Des vignes de 75 à 90 ans, égrappées à 80 %, pour un résultat tout en délicatesse, avec un fruité pur et une bouche acidulée.

LE DÉTAIL
Le père, Jean-Gilles, est un des personnages de la région. Aussi attachant qu’éruptif.

9 euros
06 83 88 55 45
domaine-chasselay.com

Cette sélection est tirée du numéro #15 du magazine En Magnum

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.