1869-2019, six générations à la tête de la maison Duval-Leroy

0

Installée à la pointe de la côte des Blancs, « terre des grands chardonnays », la maison menée depuis 1991 par Carol Duval-Leroy célèbre cette année l’apport des six générations qui ont fait de ce domaine champenois resté familial et indépendant un modèle de durabilité. Désormais entourée par ses fils Julien, Charles et Louis, « une relève fidèle et ambitieuse », Carol Duval-Leroy est convaincue que l’excellence de la maison réside dans trois valeurs fondamentales : « protéger, perfectionner, transmettre. »

Affirmant au fil du temps ses partis pris et sa sensibilité, elle a fait de Duval-Leroy l’une des seules maisons dirigées par des femmes. Main dans la main avec la chef de cave Sandrine Logette, entrée dans la maison au poste de responsable qualité en 1991 et maître d’œuvre de l’obtention de la certification ISO 9002 (une première à l’époque pour une maison de vin), Carol Duval-Leroy a développé les vinifications parcellaires, « permettant ainsi l’élargissement de la palette des vins et la création de cuvées d’exception. » Par exemple, Femme de Champagne, qu’elles ont imaginée ensemble.

Portée par le respect de son terroir de premiers et grands crus champenois, la maison Duval-Leroy a compris très tôt l’importance d’un vignoble biologique et, tout naturellement, fût parmi les premières a proposer un brut certifié AB. Elle a également créé il y a dix ans le prix du meilleur jeune sommelier de France, organisé tous les deux ans avec l’Union de la sommellerie française, et lancé en 2013 une cuvée baptisée M.O.F., élaborée en partenariat avec les meilleurs ouvriers de France en sommellerie sur la base de « l’exceptionnelle vendange 2008. »

Carol Duval-Leroy et la chef de cave de la maison, Sandrine Logette.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.