Il l’avait rêvé, il l’a fait. Jean-Baptiste Ancelot, aka Wine Explorers, a parcouru 90 pays, 101 régions, a dégusté et répertorié près de 5 500 vins. Il sort ces jours-ci un ouvrage sur ce premier tour du monde des vignobles.

À la rédaction d’En Magnum, on connaît bien Jean-Baptiste Ancelot et ses compères photographes, Ludovic Pollet puis Brice Garcin. Au début de leur aventure, ils étaient venus nous voir pour nous parler du tour du monde du vin qu’ils venaient d’entamer. Leur objectif ? Réaliser le premier recensement mondial de tous les pays viticoles. Rien que ça. Évidemment, cela nous a intéressé et le rédacteur en chef Nicolas de Rouyn leur a immédiatement proposé un rendez-vous récurrent avec les lecteurs d’En Magnum à coups de photos en doubles pages (parce qu’en grand, c’est toujours mieux). Dernier en date, « Les vignobles impossibles » (En Magnum #17), un dossier qui zoome sur les endroits les plus inattendus pour faire du vin : la Norvège et son vignoble le plus septentrional au monde, l’Équateur où la vigne pousse dans des conditions extrêmes et le Gabon qui possède une micro production de vin près de la latitude zéro.

Un globe-trotter heureux et bien entouré lors de la soirée de lancement du livre, avec de gauche à droite : Sumit Jaiswal (domaine Grover Zampa, Inde), Sari Khoury (domaine Philokalia, Palestine), Jean-Baptiste Ancelot et Nasser Soumi (artiste Palestinien). ©Brice Garcin.

Après quatre ans de voyage, le globe-trotter a donc réussi à boucler son tour du monde. Plus de 500 domaines visités, 5 500 vins répertoriés, 400 000 km parcourus… Cette folle aventure valait bien un ouvrage de 300 et quelques pages qui recensent les vignobles de tous les pays visités par l’auteur. Une vision 360° de la planète vin et des vigneron(ne)s du monde entier qui parlent au fond tou(te)s le même langage universel du terroir.

Wine Explorers, le premier tour du monde du vin, Jean-Baptiste Ancelot, préface de Jean Moueix, Omniscience, 35 euros.

Pour ceux qui ne connaissent pas le projet, nous avions interviewé l’auteur il y a quelques mois.

Photo d’ouverture : L’auteur au fond d’un qvevri dans le village de Tkemlovana, en Géorgie (©Brice Garcin).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.