Au château Angélus, le millésime 2019 est surnommé le flamboyant

0
Stéphanie de Boüard-Rivoal, Jean-Bernard Grenié et Hubert de Boüard de Laforest entourés de l'équipe 2019

Accompagné de photos du vignoble et de l’équipe en 2019 et en 1967, nous reproduisons ici le compte-rendu des vendanges en cours dans le premier grand cru classé A de Saint-Emilion, désormais mené en bio. Ces raisins de 2019 permettront à Hubert de Boüard de signer son 35e millésime à Angélus.

« Les vendanges ont commencé le 18 septembre sur les plus jeunes vignes et, pour une question d’équilibre alcool-acidité, le 23 sur les merlots. Les réserves en eau accumulées pendant le printemps se sont avérées essentielles pour cet été qui a basculé aux premiers jours de juillet. Un été surprenant, chaud, sec et ensoleillé qui semble ne jamais devoir s’arrêter. Un été pendant lequel les grands terroirs argilo-calcaires d’Angélus se sont comportés de façon incroyable, permettant une alimentation régulière en eau.

Pour notre deuxième année de conversion en agriculture biologique, grâce aux grandes compétences de nos équipes, nous avons pu respecter des doses de cuivre inférieures à la norme. Nos vignes sont magnifiques. Les pluies de dimanche et du début de semaine ont permis d’améliorer la maturité phénolique et d’optimiser l’équilibre des jus en sucre. Les merlots vendangés (…) sont exceptionnels en dégustation, en épaisseur de peau et en aromatiques. Ils laissent présager une qualité digne de millésimes mythiques.

Il nous reste à espérer deux semaines de temps clément pour permettre aux cabernets franc et sauvignon d’arriver sereinement à maturité. Peut-être alors s’agira-t-il à Bordeaux d’un nouveau millésime d’anthologie. A suivre. »

Au centre du premier plan, Hubert de Boüard de Laforest et Hélène Grenié de Boüard, sa cousine. Stéphanie de Boüard-Rivoal raconte : « A l’occasion des vendanges 1967, mon père Hubert de Boüard, observe et apprend aux côtés de sa cousine Hélène Grenié de Boüard, avant de prendre la main en 1985. Entre-temps une évolution, qui avait tout d’une révolution, aura mené Angélus vers les sommets d’une viticulture d’excellence, portée par la passion et l’engagement sans faille d’une famille et de ses équipes pour exalter un terroir d’exception. »
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.