Bollinger et 007, une histoire qui dure depuis 40 ans

0

Débuté avec Moonraker, sorti en 1979, le partenariat exclusif entre la maison Bollinger et le plus célèbre des agents secrets de Sa Majesté affiche cette année quarante ans de bons et loyaux services. Entre 007 et son champagne officiel, la relation s’est consolidée au fil du temps, constituant désormais une part importante de l’héritage des deux marques. Ce que confirme Etienne Bizot, le président-directeur général de la société Jacques Bollinger : « C’est une immense fierté que celle de célébrer 40 ans de partenariat entre Bollinger et James Bond, hommage à cette amitié née en 1979 entre mon père, Christian Bizot, et le producteur de James Bond, Cubby Broccoli. Une histoire d’amitié qui repose sur le partage de nombreuses valeurs comme l’excellence et l’élégance. » Et qui a débouché sur « l’un des plus grands partenariats du cinéma », comme le rappellent Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, producteurs des films de James Bond, en ajoutant : « Quarante ans et ce n’est pas fini. » C’est bien cet héritage commun qui est célébré avec l’exceptionnelle édition limitée en photo ci-dessous.

Bollinger Tribute to Moonraker, une luxueuse édition anniversaire

Rappelons que dans cet opus, James Bond faisait un saut dans l’espace et c’est à la navette spatiale créée par le chef décorateur Ken Adam que le bel objet conçu par le designer Eric Berthès rend hommage. Contenant un magnum de Bollinger 2007 assorti d’un seau en cristal Saint-Louis, chacun des 407 exemplaires de cet hommage à Moonraker est une pièce unique, œuvre numérotée qui a été travaillée et ajustée à la main. Quant au prix, unique en son genre lui aussi, il célèbre encore l’agent secret britannique : 5 007 euros. L’amateur – de Bond comme de Bollinger – disposant de moins de moyens n’a pas été oublié. La maison a en effet lancé lors du récent James Bond Global Day un coffret célébrant le vingt-cinquième opus de 007, No Time to die, attendu pour le printemps 2020. Cette cuvée millésimée issue d’une année atypique qui a inspiré au chef de cave un champagne « issu exclusivement des grands crus de pinot noir du village d’Aÿ », c’est une première pour la maison, est proposée dans une bouteille noire arborant le nombre 25 formé à partir des titres des précédents James Bond.

Etain, bois noble et un magnum du millésime 2007, Bollinger Tribute to Moonraker est une luxueuse édition limitée à 407 exemplaires.
Champagne Bollinger 2011, édition limitée 007, 190 euros (prix conseillé)
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.