Plus cher, le vin chaud ?


0

A l’approche des fêtes de fin d’année et de la saison des sports d’hiver, la fédération française des vins d’apéritif, structure présidée par Aymeric de Beauvillé et regroupant trois syndicats professionnels (le conseil national des vins aromatisés, le syndicat français des vins mousseux et le syndicat des grandes marques de porto), « s’inquiète et s’étonne » de la volonté du gouvernement de taxer « de manière prohibitive » les vins de Noël, vins chauds et autres vins à la cannelle.

Ces traditions hivernales, « particulièrement importante dans l’est et le nord de la France, dans les Alpes, mais aussi en Auvergne et dans d’autres régions de France », précise la Fédération, seraient ainsi envisagées de la même façon que les “premix”, mélanges de boissons alcoolisée et non alcoolisée qui ont donné son nom à cette taxe qui concerne désormais également les boissons à base de vin (voir l’amendement concerné sur le site de l’Assemblée nationale).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.