Du champagne pour attendre les fêtes et oublier le froid de l’hiver (et les problèmes de transports) ? On dit oui. À l’apéritif, à table ou au pied du sapin, voilà les dix champions qu’il vous faut déguster ou offrir. Ils sont tous médaillés d’or du Concours Prix-Plaisir 2019, primés par les consommateurs et approuvés par nos experts. Ces dix bulles ont tout pour elles et elles coûtent entre 13 et 28 euros. C’est un bon plan et c’est cadeau

Sélection Louis-Victor Charvet pour Bettane+Desseauve

Toujours glamour
Champagne Bauchet, Origine
À Bisseuil, la nouvelle génération a hérité de la volonté de l’ancienne. Entre exigence de qualité et innovation, les Bauchet expriment tout leur savoir-faire dans 34 hectares de bons terroirs.
Un champagne tout en finesse, avec une finale aux notes minérales et gourmandes. De l’élégance et du glamour. Après Paris, Hong Kong. Le champagne rosé du domaine a obtenu la médaille d’argent au Grand Tasting Wine Awards, le petit frère du concours Prix-Plaisir.
20,15 euros
https://www.champagne-bauchet.fr/

Le charme et la tradition
Champagne Xavier Alexandre, Grande Réserve
Bienvenue à Courmas, charmant village entre Reims et Épernay. Les sept hectares dispersés dans le vignoble permettent à Xavier Alexandre de s’inscrire da            ns la tradition vigneronne de cette famille.
Sept à huit ans de vieillissement pour cet assemblage de pinot noir, chardonnay et meunier. Bulle fine, allonge et gourmandise. Quelle énergie. Depuis avril 2019, le domaine habille ses champagnes avec de nouvelles étiquettes sobres et reconnaissables.
23 euros
http://www.champagne-xavier-alexandre.com/

Gourmandise
Champagne Lionel Girard et Fils, Tradition
Depuis 2008, Joris Girard a rejoint son père Lionel pour conduire ce vignoble situé dans la vallée de la Marne, à Neuville-aux-Larris. Lutte raisonnée et travail du sol lui permettent d’offrir des champagnes de bonne facture. Généreux au nez comme en bouche, ce champagne de style classique se distingue par sa gourmandise incontestable. La tradition a du bon. Vous ne savez pas où trouver leurs cuvées ? On peut les acheter sur leur site de vente en ligne, sommaire mais efficace.
13,50 euros
https://www.champagnelionelgirard.com/

Rosé d’été, rosé d’hiver
Champagne Lacroix Triaulaire, Poésie Fruitée, rosé 2011
Terroirs de l’Aube, côte des Bar, voilà le décor d’une fratrie champenoise qui fait du bon boulot. À Merrey-sur-Arce, Marie-Claire et Théodore Lacroix donnent un nouvel élan à ce vignoble familial de huit hectares. L’été, l’hiver, le champagne rosé, c’est tout le temps. Avec sa structure, ses notes d’agrumes et de fruits rouges, on le sert de l’apéritif au dessert. Six ans de vieillissement ? Le vin s’enrichit en arômes au contact des levures. Un millésimé, c’est minimum 15 mois. Ce rosé, c’est 72. Tout est dit.
24,60 euros
http://www.champagne-lacroix-triaulaire.fr/

Avenir, fruit et finesse
Champagne Xavier Loriot, Fragment de noirs
Charlène Loriot tient les rênes de ce domaine innovant et bien équipé. Un pied dans la tradition, l’autre dans l’innovation, mais pas de grand écart. Cinq générations de vignerons ont construit ce vignoble d’une dizaine d’hectares. De la finesse et beaucoup de fruit. Cet assemblage de meunier et de pinot noir offre de la tension et un équilibre certain. Le blanc de noirs qu’on aime. Rendez-vous sur leur site internet. Interface fluide, présentation minimaliste et visuels soignés, tout y est et c’est très bien.
17,90 euros
http://www.champagne-xavier-loriot.fr/

La famille d’abord
Champagne Albert de Milly, Prestige 2009
Albert, c’est le père. Alain, c’est le fils. Avec sa femme Odile, Il s’occupe d’un vignoble de 12 hectares. Le domaine continue sa marche en avant et propose une gamme cohérente. Chardonnay, pinot noir, meunier en complément, trio classique et gagnant. Cinq ans de repos sur lattes ont donné à cette cuvée l’élégance d’une bulle très fine. Comme c’est une histoire de famille, Aline et Thomas ont rejoint l’aventure et aident leurs parents depuis quelques temps.
15,50 euros
http://www.demilly.com/

Success-story
Champagne Esterlin, Brut éclat
23 hectares en 1948, 116 aujourd’hui dont 11 en propre. Esterlin est une réussite comme seule la Champagne sait en faire. L’histoire et les nombreux investissements ont su convaincre quelques 200 adhérents de la suivre dans son développement. On mesure souvent le style d’une maison à son brut sans année. En voilà un bien équilibré offrant un nez élégant et complexe, une bouche longue et une bulle fondante. Vignoble certifié HVE et « Viticulture durable en Champagne », le succès est parti pour durer.
24 euros
https://www.champagne-esterlin.com/

Félicitations du jury
Champagne Sanger, Terroir natal, blanc de blancs
1919, Grande Guerre, phylloxéra, champagne en deuil et vignoble ravagé. Nombre de négociants ruinés lèguent leurs biens. C’est le cas de ce vignoble qui donnera naissance à l’école de viticulture d’Avize. 80 % des futurs vignerons champenois s’y forment depuis. Certains d’entre eux ont créé en 1952 une cave coopérative et le champagne Sanger. Chardonnay sur calcaire, voilà une cuvée d’excellente facture, minérale et crayeuse comme les terroirs des villages dont elle est issue. Mention spéciale pour le travail de ces élèves. L’avenir est à eux.
26 euros
http://boutique.sanger.fr/

Assemblage réussi
Champagne Collard-Picard, Prestige
Le bon champagne est l’assemblage réussi des cépages, des terroirs et des hommes. Ce domaine est la réunion de deux vieilles familles champenoises, les Collard et les Picard, et de deux vignobles, ceux de la vallée de le Marne et de la Côte des Blancs. Ensemble, Caroline et Olivier exploitent un vignoble de 15 hectares. Tension et intensité aromatique sont au rendez-vous de ce champagne énergique, complexe et harmonieux. Comme le duo est talentueux, il a aussi lancé sa cuvée d’exception, Synesthésie, vieillie dix ans, tirée sur liège et à seulement 500 exemplaires.
27,50 euros
http://champagnecollardpicard.fr/

La relève est là
Champagne de Villepin, Millésime 2013
A la suite de son père, Bruno de Villepin, bourguignon d’origine, a repris en 2016 cette propriété familiale achetée, il y a longtemps, à la duchesse d’Uzés, petite-fille de la Veuve Clicquot. Lui aussi fait partie de cette nouvelle génération champenoise pour qui l’environnement est au cœur des débats. Les sept hectares de son vignoble sont certifiés HVE. Millésime pourtant difficile, l’année 2013 donne ici une belle complexité au nez et un équilibre certain, idéal avec des Saint-Jacques. Le bon plan ? Bruno fait aussi un coteau-bourguignon à prix très sage. On en veut.
23 euros
https://champagnedevillepin.fr/

Retrouvez la sélection champagnes Prix Plaisir dans En Magnum #18, actuellement en kiosque.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.