Toujours aussi exclusive, la troisième version du blanc de noirs d’Armand de Brignac associe 2009, 2010 et 2012

0

Après un premier assemblage élu “meilleur blanc de noirs au monde” en 2016, au sortir d’une dégustation à l’aveugle de 250 cuvées (classement annuel de Fine Champagne Magazine et tastingbook.com) et un deuxième noté 96 points par le magazine Decanter, voici le troisième blanc de noirs élaboré par la marque de champagne Armand de Brignac. Si cette dernière est la propriété de Shawn Carter, on l’a dit et redit, c’est bien la champenoise famille Cattier, treizième génération, qui signe cet assemblage issu des pinots noirs des meilleurs villages producteurs de la montagne de Reims, dont Bouzy, Verzenay, Chigny-les-Roses, Ludes et Rilly-la-Montagne.

Le président-directeur général d’Armand de Brignac, Sébastien Besson, rappelle que le premier blanc de noirs de la marque a été lancé en 2015, exactement un an après son acquisition par son propriétaire : « La première sortie de cette cuvée extraordinairement rare est le résultat de la première tentative de nos œnologues de créer un champagne prestige 100 % pinot noir. Nous avons la chance d’avoir reçu un accueil exceptionnel de la critique tant pour le premier que pour le deuxième assemblage, et après avoir goûté l’A3 avec nos œnologues, nous sommes convaincus qu’il est parfait et prêt à sortir maintenant, et qu’il ne décevra certainement pas. » Prêt à être dégusté, ce multimillésime associant les années 2009, 2010 et 2012 peut aussi être gardé en cave jusqu’en 2030.

Jean-Jacques Cattier précise que l’absence de pression pour créer du volume permet d’être extrêmement sélectif : « En utilisant de petites parcelles des meilleurs pinots noirs, nous sommes capables d’équilibrer méticuleusement l’acidité et le sucre, obtenant un blanc de noirs puissant, mais avec équilibre et élégance. Le blanc de noirs A3 est un vin extraordinairement gourmand avec de la richesse, de l’intensité et de la longueur. » Après six ans de repos sur lies, cette cuvée dégorgée le 9 avril dernier et dotée d’une étiquette en étain datée et numérotée, a été mise en vente à 3 535 exemplaires dans le monde (à Paris, c’est chez Lavinia, chez Legrand ou à la cave des Galeries Lafayette).

En conclusion, comme une parfaite ouverture aux fêtes de fin d’année, rappelons que la série de bouteilles métallisées qui composent la gamme Armand de Brignac contiennent cinq cuvées produites de manière artisanale et systématiquement issues de l’assemblage de trois millésimes. Ci-dessous, de gauche à droite, l’iconique cuvée Brut Gold (40 % pinot noir, 40 % chardonnay et 20 % meunier), suivie du champagne rosé, du demi-sec, du blanc de blanc et du dernier-né de la marque, le blanc de noirs A3.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.