La Bourgogne sous la main
(et sous le sapin ?)

0

Edité pour la première fois par Pierre Poupon en 1952, l’ouvrage de référence Les Vins de Bourgogne a été vendu depuis à plus de 250 000 exemplaires. Désormais traduit en quatre langues, cette bible pour l’amateur comme le professionnel, qui vient d’être rééditée pour la seizième fois et enrichi à cette occasion d’une cinquantaine de pages, « donne avec précision et clarté tous les renseignements nécessaires à la connaissance des vins de Bourgogne et du Beaujolais. »

Fidèles à la grande rigueur des informations qu’elles présentent, régulièrement mises à jour, ces pages n’en accueillent pas moins quelques nouveautés. Outre huit cartes en couleur des vignobles, soixante cartes des appellations, trente tableaux et schémas et les fiches appellations, cette nouvelle édition contient plus de détails et d’illustrations concernant la vinification et l’élevage et accueille des encadrés permettant d’approfondir certains sujets (par exemple la minéralité, les vins bio ou encore les crémants).

Bien sûr, la nouvelle dénomination géographique bourgogne-côte d’or, reconnue en 2017, a désormais sa fiche, tout comme l’AOC vézelay (ex-bourgogne-vézelay). Cette nouvelle appellation a également droit à sa toute première carte, une spécialité de cette société d’édition désormais gérée par le journaliste et dégustateur Laurent Gotti, qui signe avec Sylvain Pitiot l’incontournable ouvrage évoqué ici.

Laurent Gotti & Sylvain Pitiot, Les Vins de Bourgogne, 16e édition. Collection Pierre Poupon, 24 euros

La première édition de cet ouvrage devenu une institution date de 1952

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.