La Provence encore plus bio

0
©Hervé Fabre

Avec pour objectif l’obtention de la certification AB pour le millésime 2022, les châteaux Sainte Roseline et des Demoiselles, deux propriétés de l’appellation côtes-de-provence en photo ci-dessous et ci-dessus, sont en cours de conversion à la viticulture bio. Déjà récipiendaires de la certification HVE de niveau 3 en septembre dernier, ces vignobles vont voir se renforcer les efforts menés par les équipes en charge : «  Aurélie Bertin, les actionnaires, et le comité de direction de la SCEA Château Sainte Roseline et de la SCEA Château des Demoiselles annoncent avoir débuté les démarches depuis août 2019 pour convertir les deux entités à l’agriculture biologique.(…) Les outils techniques de vinification répondront eux aux critères Ecocert (l’organisme certificateur, ndlr) à compter de 2021. »

Illustration de « la quête constante de qualité menée par les équipes techniques du château Sainte Roseline et du château des Demoiselles tant dans leurs méthodes culturales que dans l’élaboration des vins », ce processus d’ajustement à des pratiques encore plus vertueuses, qui induit de profonds changements, prendra entre 18 et 24 mois. Co-propriétaire de ces deux domaines menés jusqu’alors en agriculture raisonnée, Aurélie Bertin estime que la certification bio témoignera de façon encore plus concrète de leur participation « à l’effort environnemental démontré par le monde agricole. » Cette conversion s’inscrit dans un projet global de responsabilité sociétale d’entreprise, celui du label “Vignerons en développement durable”, également en cours d’obtention.

©Hervé Fabre

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.