C’est de saison. Chaque année, à pareille époque, arrive la nouvelle étiquette de Mouton-Rothschild, le premier de Pauillac, l’un des trois, qui tient la corde ces années-ci.

Rappelons que, à chaque millésime, depuis la fin de la guerre et à l’instigation de Philippe de Rothschild, l’étiquette de Mouton reproduit une œuvre d’art spécialement réalisée. Chacune de ces œuvres prend place, année après année dans la galerie d’exposition du château et l’artiste est récompensé de quelques bouteilles du cru, quelques caisses, peut-être, l’histoire ne le dit pas.

 

Lire la suite ici sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.