La meilleure affaire des primeurs, cette année

Une fois de plus, l'excellentissime meyney (saint-estèphe) arrive sur les marchés de la campagne primeurs affublé d'un prix dérisoire. Si bas qu'il en est presque dévalorisant à la fin.

La lumière des grands liquoreux de Bordeaux

Pourquoi lui Il est très agaçant d’assister au lent déclin des appellations sauternes et barsac lors même que personne ne baisse les bras ou ne laisse flotter les rubans. Non, les producteurs se battent contre tout pour imposer leurs vins d’or. Et rien ne leur est épargné, de l’administration à la Sncf, de l’incurie des marchés à celle des influenceurs. Bref, bravo et merci de produire encore encore de tels prodiges.

Le retour des grands crémants

J’adore les crémants de cette maison depuis longtemps. Chaque fois que je tire un bouchon, le plaisir est là avec son cortège de bulles, sa bouche fraîche, ses qualités apéritives. Un vin qui donne faim, oui, ça existe.

Olivier Dauga et son cabinet de compétences

Il fallait le voir grimper à travers les garrigues jusqu’au sommet de l’imposante colline ; ce gars, c’était du Pagnol. Revisité chemise à fleurs, certes, mais quand même, on s’attendait à croiser un sanglier...

Mes magnums (35), un blanc de blancs intense

Gosset, grand blanc de blancs Ce qu’il fait là Ce n’est pas le dernier des vins élaborés par le regretté Jean-Pierre Mareigner que nous aurons le plaisir de découvrir dans les années qui viennent. Ce...

Shawn, le winemaker qui organise des concours de beauté

Il s’appelle Shawn Mathyse, il a 29 ans, mais déjà beaucoup de métier dans cette Afrique du Sud qui l’a vu naître. Dès son arrivée en stage à la Tasting Room du domaine, Ken Forrester a repéré ses aptitudes et l’a poussé pour qu’il fasse de solides études.

Mes magnums (73) La Provence d’en haut

Même si c’est stupide d’avoir un vin préféré, je ne suis pas loin de laisser croire que trévallon est mon vin préféré. En rouge, bien sûr, et en blanc, moins connu, sublime aussi. Parce que ce morceau d’Alpilles est un endroit fantastique. Les vignes en parcelles entourées de forêts de chênes verts et de pins valent la visite.

Un nouveau bandol, c’est possible ?

J’ai découvert les vins de ce domaine il y a peu et, depuis, je n’ai jamais trouvé un mot à redire. Tout ce qui nous enchante avec un bandol est dans la bouteille et ce, dans les trois couleurs.

Gérard Bertrand, le bio-man du Languedoc

L'homme fort du pays est aussi très fort en bio. Avec les trois quarts de son vignoble en bio ou  biodynamie, il est mieux que la moyenne Sa haute stature et son air détendu très...

Mes magnums (50 déjà), un meursault premier cru du château

Château de Meursault, meursault premier cru Les Charmes-Dessus 2014 Ce qu’il fait là Parce qu’un jour, je me suis cogné le crâne au plafond des caves du château, si basses, si historiques. Qui montrent bien que...

Voyage au cœur des Primeurs : épisode 1, Pomerol

Après le confinement, Michel Bettane, Thierry Desseauve, Denis Hervier et Louis-Victor Charvet ont pu aller à Bordeaux pour déguster les Primeurs 2019. Chaque jour, ils vous donnent leurs impressions et leurs coups de cœur. Épisode 1 : Pomerol.