Glouglouter, c'est pas sorcier

Certains la connaissent sous le nom d’Ophélie Neiman, d’autres sous celui de Miss Glou Glou. Son nouveau livre, le deuxième, Le vin, c’est pas sorcier est disponible depuis le 4 septembre. Présenté comme une...

Joseph Drouhin, ses caves, ses histoires

Institution de la Bourgogne, la maison Joseph Drouhin a pris une belle initiative en ouvrant les portes de ses caves au grand public. Sans tomber dans le schéma bateau d'une visite de propriété généralement...

La mort de Xavier Gardinier

Xavier Gardinier s’est éteint au terme d’une longue maladie et d’une vie d’exception. Cet homme d’affaires particulièrement doué avait un goût marqué pour les choses de… goût. Jeune Docteur en Droit, il commençe sa carrière...

Ariane de Rothschild,world wine lady

En partant, on laisse une trace, une résonance dont l’ampleur célèbre l’œuvre accomplie. À l’heure de la mort, il n’y a plus d’égalité devant le souvenir et les grands sillages imposent qu’on les suive....

Riedel, chapitre 11

En juillet, Maximilian Riedel est devenu le onzième de ce nom à diriger la maison qui a inventé le verre œnologique, il y a un peu plus de cinquante ans. Retour sur une longue...
Henri de Saint-Victor

Le vieux lion de Bandol nous quitte

Henri de Saint-Victor était un visionnaire de la viticulture française du dernier tiers du XXe siècle. Un beau jour, comme frappé d’enchantement, il abandonna de florissantes affaires parisiennes pour se consacrer corps et âme au domaine du château de Pibarnon, un site viticole déjà ancien et un grand terroir qu’il a entièrement refaçonné, au bord de la Méditerranée qu’il aimait tant et aux côtés de Catherine, son épouse, qui l’a tant aidé.

Les belles mains du cognac

Anne de Vandière s'exprime en photos et en mots. Voici les mains de Pierrette Trichet, maître de chaide Rémy-Martin. Confidences. « Je ne sais pas si ce sont mes origines du sud-ouest qui resurgissent, mais...

Catherine Péré-Vergé nous a quitté

Elle était l’exact inverse de la caricature qu’en fit le cinéaste Jonathan Nossiter dans Mondovino. Ce n’était pas la comtesse aux champs, fabriquant sa future cuvée parkerisée en obéissant béatement aux injonctions d’un Michel...

Tu seras vigneron, mon fils !

...ou vigneronne, ma fille ! Les changements de générations sont souvent propices à des remises en cause des méthodes de travail et de la philosophie même du métier. La vigne est une plante intergénérationnelle :...

Ouvrez la grille

Il ne faut pas le confondre avec le château de la Belle au Bois Dormant situé à seulement quelques kilomètres, mais le Château de La Grille n'en est pas moins charmant. Qui prend soin...

Les crus bourgeois, épisode 2

Soyons clairs. La dégustation des crus bourgeois procure une grande satisfaction. Parce qu’elle réunit à la même table toutes les appellations du médoc, elle nous apprend que le Médoc change mais ne se renie pas, pour notre plus grand plaisir et celui des amateurs.