L’État envisage de prendre des mesures destructrices pour la filière vitivinicole. Avec Vin & Société,
les 500 000 acteurs de la vigne et du vin interpellent François Hollande et Jean-Marc Ayrault.

Mise à jour : cequivavraimentsaoulerlesfrançais.fr est un succès. Après 70 000 visites enregistrées sur le site jeudi dernier pour le lancement de la campagne, plus de 150 000 visiteurs uniques ont consulté le site internet de la mobilisation initiée par Vin & Société. Très bien relayé par les réseaux sociaux, notamment sur Twitter avec le hashtag #çasaoule, le mouvement continue pour interpeller les responsables politiques.
Le succès de la campagne a provoqué le retrait d’une des cinq mesures envisagées par l’État, celle d’interdire de parler du vin sur internet. Si Vin & Société se félicite de ce retour en arrière, le retrait pour le moins discret et la non communication de La MILDT* interpelle. « Cette pratique traduit un manque de considération à l’égard des 500 000 acteurs de la vigne et du vin et témoigne de la légèreté avec laquelle notre secteur est considéré. Nous nous interrogeons sur la position du Premier ministre qui voit le plan de son gouvernement réécrit de la sorte en catimini. Quel document fait foi ? Nous demandons au Premier ministre de condamner fermement cette pratique et de remettre de la clarté dans le plan du gouvernement. Notre mobilisation se poursuit. Nous souhaitons l’abandon des mesures envisagées contre le vin et la création d’une instance interministérielle dédiée au vin » déclare Joël Forgeau, président de Vin & société.

Nicolas de Rouyn parle aussi du sujet ici et .

*MILDT : Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. il est possible de développer quelques argumentaires positifs pour la filière :

    1) Toutes les données scientifiques actuelles montrent qu’un consommateur raisonnable (du type 2 verres de vin rouge par jour) augmente sa durée de vie.

    2) Il semble que la viticulture bio nécessite plus de main d’oeuvre que la filière traditionnelle.

    3) La filière bio fait appel à quelques uns des meilleurs producteurs français.Elle se développe régulièrement.

    HY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here