figeac



Souvent mis en retrait des poids lourds et des derniers premiers « A » de Saint-Émilion, Figeac n’a pourtant rien à leur envier. Thierry Manoncourt a dirigé cette magnifique propriété pendant plus de soixante ans et c’est la nouvelle génération, incarnée par ses filles, qui est désormais en place. Fréderic Faye est Directeur Général et Valmy Nicolas, arrivé en début d’année 2013, est co-gérant et s’occupe de la gestion commerciale ainsi que du rayonnement et de la pérennité familiale de Figeac.
Voisin de Cheval Blanc, avec lequel il partage un terrain de graves exceptionnel, Figeac n’est pas un saint-émilion comme les autres. Pourquoi ? Grâce à son encépagement qui compte deux tiers de cabernet (35 % de franc et 35 % de sauvignon) pour un tiers de merlot. On a ainsi coutume de dire que Figeac est le plus médocain des saint-émilion. C’est vrai. Les vins sont droits, directs, sveltes et frais. Sans jamais renier ses convictions, le cru a ajouté depuis 1995 une réelle vigueur de constitution, et surtout une fraîcheur et un équilibre qui lui donnent un peu plus les qualités premières d’un grand bordeaux.
La semaine dernière Thierry Desseauve a dégusté les cinq derniers millésimes de la propriété. Les vins évoluent avec le temps, les commentaires aussi. Sans attendre plus longtemps, les voici.

Figeac 2008
Robe profonde, nez de merrain, vinosité et nerf, bon tanin fin, allonge svelte, tanin élégant, du style mais à l’opposé des saint-émilion de séduction.
Apogée : 2014 à 2024
16/20

Figeac 2009
On poursuit dans l’élégance nerveuse. Pas de chair opulente, mais un vin très racé, brillant même, dans un registre unique en son genre. C’est svelte et intense, avec aussi un refus de l’éclat aromatique presque assumé.
Apogée : 2016 à 2026
17/20

Figeac 2010
Certainement le plus complet et racé, c’est le millésime le plus taillé pour la garde. Il y a du corps, de la chair, de la profondeur, de l’acidité (mais de la bonne) plus que de la fraîcheur.
Apogée : 2018 à 2035
18/20

Figeac 2011
Très précis, de l’éclat, fraîcheur fruitée, tanin précis, allonge souple et racée.
Apogée : 2023 à 2031
17,5/20

Figeac 2012
Souple, racé, bon fruit, intensité presque gourmande, de l’allonge et de la fraîcheur.
17/20

Photo : Château Figeac

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.