En complément de l’article de Mathilde Hulot « Du Danube à la mer Noire, de Dionysos à nous » (En Magnum #06, page 96) consacré aux vins bulgares, retrouvez ici les commentaires de dégustation de notre journaliste sur les vins des 10 domaines qui comptent en Bulgarie.

Angel’s Estate

White Stallion 2015

Issu de chardonnay (80 %) complété par du viognier (15 %) et une touche de sauvignon blanc, c’est un blanc fruité et expressif, un rien technologique mais bien fait.

Stallion Rosé 2015

Cet assemblage de cabernet-sauvignon (60 %) et de syrah offre des notes de pamplemousse rose, de cerises, une belle fraîcheur. Bien élaboré, c’est un rosé très agréable.

Stallion 2013

Assemblage de merlot (au moins 60 %), cabernet franc, syrah et cabernet-sauvignon dont le pourcentage varie tous les ans. Dans le 2013, le bois est encore bien présent, mais le vin est d’une belle finesse sur un fond velouté et de très jolis tannins. Le 2012 offre encore plus de bois, plus de tannins même si le velouté domine. Enfin, le 2011 est clairement trop boisé, aux tannins agressifs. Je préfère nettement le 2013, au boisé plus fondu. « J’espère que vous voyez vers quoi nous allons », m’explique Vladislav Georgiev, le chef de cave. « Vers plus de fruit. »

Gold Stallion 2012

Ce vin est issu d’une sélection de parcelles. On sent le côté plus poussé, plus abouti, avec de jolis tannins après 18 mois de fût. La robe est dense, le nez d’herbes sèches, de cuir, de chocolat noir. C’est harmonieux et puissant. Le 2011 n’a que 16 mois de fût mais l’alcool est trop présent.
www.angelusestate.com

Bendida Rosé Rubin

Un délicieux rosé onctueux et frais montrant le potentiel du cépage rubin vinifié en rosé. Bluffant. Il n’y en a que 2 000 bouteilles.
www.bendida.eu

Domaine Bessa Valley

Petit 2011

C’est l’entrée de gamme qui en dit déjà long. Assemblage bordelais au merlot dominant, il passe un an dans des fûts pas neufs, puis un an en bouteille. Il offre un nez fruité et avenant, une bouche fine et gourmande.

Enira 2011

La robe est plus foncée que Petit, le nez est superbe. On sent une plus forte présence du bois, un velouté plaisant. Il est clairement plus structuré.

Reserva 2011

Avec dix-huit mois de fûts, il présente plus d’arômes boisés, des tannins plus présents.

Grande Cuvée 2011

100 % de fûts neufs pendant 24 mois et 25 % de chaque cépage bordelais. Un vin puissant, avec une belle mâche et une fine amertume, à attendre dix à quinze ans.

Syrah 2011

Avec 14,5 % d’alcool, voici une belle syrah typique, aux tannins serrés. Bessa Valley a trouvé sa voie avec ce cépage qui se plaît ici, dans cette vallée.

BV by Enira

La syrah et le mavrud font route ensemble. Superbe, souple.
www.bessavalley.com

Borovitza

Gamza 2013

Ce cépage que l’on trouve en Roumanie et en Hongrie (kadarka) donne un vin léger et digeste, facile à boire. Un vin très agréable, à condition d’avoir ramassé les raisins à maturité. Dans ce millésime, le gamza montre tout son potentiel. Destiné à la Belgique et au Royaume-Uni, son étiquette est amusante, ce qui ne gâche rien.

Cuvée Bella Rada 2013

Une cuvée à base de cépage rkatsiteli, qui apporte une belle touche d’acidité et des arômes citronnés, complétée par du chardonnay et du sauvignon blanc. Un nez de pêche, de vanille, une grande rondeur et une belle souplesse. Vraiment très joli.

Château Burgozone

Iris Creation blanc 2014

Issu à 70 % de chardonnay, 20 % de sauvignon blanc et 10 % de viognier, c’est un vin à la bouche ronde et plaisante, longue. Que de la cuve inox et 5 mois sur lies.

Viognier 2015

Léger gaz, très rond et long, pas d’élevage en bois.

Chardonnay 2015

Pas de bois non plus pour ce cépage planté sur du loess. Rondeur et gourmandise.

Pinot Noir 2014

Macération préfermentaire à froid, en cuve inox. Elevage en fût français de 8 mois. Dans cette région nordique du pays, c’est un vrai challenge de cultiver du pinot noir.

Iris Creation rouge 2012

On y trouve de l’egiodola, du marselan, du cabernet-sauvignon et de la syrah. Des tannins frais et une belle longueur.

Philippe Collection 2012

Assemblage de cabernet-sauvignon, merlot et syrah, il est vinifié en cuve inox et élevé 10 mois en fût. Des notes de fruits noirs, de prune, d’humus. Il y a une belle fraîcheur, beaucoup de fruit et de rondeur.
www.burgozone.bg

Castra Rubra

Sauvignon blanc 2015

Nez explosif, fruité et net de sauvignon blanc. Belle bouche fraîche. Très belle réussite. 7,5 euros au caveau.

Dominant 2015

Il s’agit d’un assemblage de cépages blancs (sauvignon blanc, chardonnay, viognier, sauvignon gris). D’un fruité éclatant, c’est un vin qui séduit également par son élégance et sa longueur.

Via Diagonalis 2009

Voilà un très joli assemblage de merlot (60 %) et cabernet-sauvignon (30 %) complétés de mavrud et rubin pour les 10 % restants, ce qui donne la petite touche locale. Il n’a que 10 mois de fût. Il offre un nez léger de poivron vert, au fumé délicat, une bouche aux beaux tannins fermes. Un vin magnifique au beau potentiel de garde. 6 euros au caveau.

Castra Rubra Reserva 2009

Cet assemblage de merlot, cabernet-sauvignon et cabernet franc offrent des tannins de toute beauté, très fins, une longueur et un velouté extra. On sent le cabernet franc en arrière garde. 12 euros au caveau.
http://telish.bg/

Château de Val

Claret 2015

Commercialisé à Pâques, en même temps que l’agneau traditionnel bulgare, c’est un jeune vin destiné à être bu rapidement. Belle matière, velouté délicat, un très joli assemblage de merlot principalement, cabernet franc, syrah, petit verdot et gamza. En 2015, il a fallu ramasser assez vite avant les pluies du 25 septembre, d’où le côté frais et l’acidité palpable.

Grand Claret 2011

Il n’est produit que dans les grandes années. C’est son grand vin. Il nous fait également goûter un 2011 encore en fût, (une partie est embouteillée, l’autre est restée en fût, notre journaliste a goûté les deux, ndlr) des barriques de 400 litres en chêne français. Le vin nous est servi en carafe. Comme Val nous voit amusés par le velouté et la fraîcheur du vin, il nous précise que c’est « une fille bulgare dans une robe française. » Combien de temps va-t-il le garder en fût ? « Ici, certains gardent leur vin pendant vingt ans en barrique », répond-il.

Grand Claret 2008

Val avait pu récupérer les vignes de son grand-père, pieds d’une centaine d’année du cépage russe saperavi qui ont succombé au gel. Ce vin comporte donc les derniers jus de cette vieille vigne, à hauteur de 10 % environ, le reste étant l’assemblage classique bordelais et bulgare. Son vinificateur veut nous montrer comment les vins peuvent vieillir. Un grand moment.
www.chateaudeval.com

Edoardo Miroglio

EM Pinot noir Reserva 2009

La robe est claire, le nez profond et expressif typique d’un bon pinot noir. On note de la fraîcheur, de la gourmandise et une très belle longueur.

EM Elenovo Mavrud 2011

Bien plus structuré et coloré que le pinot noir, il présente presque autant de fraîcheur et d’élégance. Goûté lors d’un dîner, le 2010 offrait une matière dense et épicée, une belle longueur et de jolis tannins. Un bon représentant du cépage national.
www.emiroglio-wine.com

Santa Sarah

Privat

Un assemblage de mavrud et de cabernet-sauvignon au soyeux magnifique. Le 2008 offre un nez gourmand, de l’ampleur, mais il est dominé par l’alcool. Je préfère le 2009, qui présente une belle maturité de tannins, de la souplesse et une matière riche, mais c’est incontestablement le 2011 qui survole. Nez intense de fruits rouges, magnifique fraîcheur et de la rondeur en finale, malgré l’alcool présent (14,5 %).
www.santa-sarah.com

Terra Tangra

Mavrud 2013

Très belle matière gourmande qui montre le potentiel de ce très intéressant cépage local.
www.terratangra.com

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here