Environnement : Rémy Martin accompagne et salue l’engagement de toute la filière du cognac

0
De gauche à droite, Eric Le Gall, directeur des produits et des domaines Rémy Martin, Sonia Sicaire, viticultrice, Philippe Farnier, directeur général de la maison Rémy Martin, et Christophe Forget, président d'Alliance Fine Champagne.

Deux cents exploitations de Petite et Grande Champagne certifiées HVE (pour haute valeur environnementale), c’est la belle annonce faite à l’heure des vendanges par la maison Rémy Martin et la coopérative Alliance Fine Champagne au sortir de leur réunion annuelle d’information sur le millésime, rendez-vous réunissant plusieurs centaines de viticulteurs. Cette étape de plus sur la route de l’engagement envers l’environnement réjouit le directeur général de Rémy Martin, Philippe Farnier : « Nous progressons rapidement vers les objectifs que nous nous sommes fixés : 50 % des surfaces de nos partenaires devront obtenir la certification HVE d’ici trois ans. »

Fortement impliquée, avec la coopérative Alliance Fine Champagne, dans la promotion de pratiques agroécologiques auprès des viticulteurs, Rémy Martin a été la première maison en Charente à voir ses domaines certifiés HVE par le ministère de l’Agriculture. C’était en 2012. Depuis, sa stratégie environnementale s’est déployée à ses partenaires (via des formations proposées à partir de 2014 avec le soutien des chambres d’Agriculture) et s’est incarnée dans les récompenses qu’elle leur remet depuis deux ans, “Centaures de l’environnement” venant saluer les certifications HVE. En avril dernier, pas moins de 88 exploitations ont reçu l’emblématique statuette. A ce jour, 43 % des surfaces viticoles qui livrent la maison sont certifiées HVE et plus de 95 % sont engagées dans la démarche.

Heureuse d’avoir fait partie du groupe pilote créé par la maison Rémy Martin, Sonia Sicaire, viticultrice à Segonzac, est l’une des premières à s’être vu attribuer le label HVE : « Le projet de certification environnementale me confortait dans mes convictions, à la fois personnelles et professionnelles, d’une démarche responsable et respectueuse de l’environnement dans le but notamment de préserver la biodiversité de mon vignoble. Cette certification m’a permis d’apporter des améliorations à la fois à mon outil de travail mais aussi et surtout de redonner à mes eaux-de-vie l’expression la plus pure de leur terroir d’origine. » En janvier 2019, plus de 1 500 exploitations certifiées HVE était recensées par le ministère de l’Agriculture, dont 166 en Charentes. Une dynamique forte de la filière cognac que le programme de certification lancé en juillet dernier par l’interprofession (Bnic) devrait encore renforcer.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.