Champagne Taittinger, l’heure de la relève

0

Pierre-Emmanuel Taittinger confiera en fin d’année la présidence de la maison à laquelle il a consacré sa vie à l’actuelle directrice du marketing et de la communication de Champagne Taittinger, qui n’est autre que sa fille Vitalie. Entrée dans l’aventure familiale il y a douze ans, après des études d’art*, la publication d’une monographie consacrée au peintre surréaliste Alfred Courmes et la création de sa propre structure consacrée au vin et à la gastronomie, la future présidente, âgée de 40 ans, sera épaulée dans cette mission par son frère Clovis, qui sera promu directeur général et aura en charge le pôle commercial et marketing. « Dans la continuité de son engagement aux côtés de Pierre-Emmanuel Taittinger », Damien le Sueur, le directeur général Taittinger, assurera auprès de la nouvelle génération aux commandes la fonction de “tour de contrôle”, « veillant aux équilibres entre le vignoble, les approvisionnements, la production, le commerce et la finance. »

Un pétillant parcours

En confiant que ces treize dernières années ont incontestablement été « les plus pétillantes, les plus exaltantes » de son parcours au sein de Taittinger (la maison, rappelons-le, fut vendue par la famille en 2005, rachetée par lui ensuite), Pierre-Emmanuel Taittinger commente ainsi cette relève : « J’ai servi par tous les moyens la qualité de nos vins dont la consistance est pour moi une vraie joie. Les résultats sont au-delà de toute espérance et jamais Taittinger n’a été aussi “champagne”, fidèle à toutes les valeurs que j’aime défendre. Je transmets le témoin avec le sentiment du devoir accompli : une équipe passionnée en qui j’ai totalement confiance, de très beaux vins, un nombre important et croissant d’amateurs de notre marque dans plus de 140 pays à travers le monde. Taittinger conserve un réel potentiel de développement et plus que jamais représente l’authenticité et l’excellence de notre culture et de notre patrimoine. » Forte d’un vignoble de 288 hectares (certifiés Viticulture durable en Champagne et Haute valeur environnementale), la maison a expédié 6,5 millions de bouteilles dans 149 pays en 2018.

Exigence, indépendance et impertinence

Admirative de la « courageuse reconquête » de la maison par Pierre-Emmanuel Taittinger, Vitalie Taittinger salue le succès qui a suivi : « Mon père, par sa passion, son engagement sans limite, a reconstruit en treize ans une entreprise forte au service d’un très beau projet patrimonial et humain. Nous lui devons notre indépendance si structurante pour l’identité de la maison. Grâce à lui et au travail de tous, Taittinger s’est considérablement développée avec une exigence toujours plus aigüe portée à la qualité de nos vins, à la préservation de notre environnement, au respect de nos collaborateurs et de nos clients, avec toujours cette pointe d’impertinence et d’audace, celle-là même qui nous a conduits à aller planter de la vigne dans le Kent ! (lire notre article ici) Autour de Damien le Sueur, de mon frère Clovis et de toutes nos équipes, nous allons poursuivre sur cette voie. Je suis honorée de la confiance qui m’est accordée et souhaite voir notre maison rayonner (…), pour nos employés, clients et partenaires. »

* Diplômée de l’école de dessin Emile Cohl (Lyon), Vitalie Taittinger est aussi présidente du Fond régional d’art contemporain (FRAC) Champagne Ardenne depuis 2017 ainsi que de l’association Platform, réseau des 23 FRAC de France, depuis 2018.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.