Le mondovino de la semaine #163 tourne à fond

0

Un beau vainqueur • A Pantin, c’est bio et bon • À Bordeaux, le vin c’est la fête • Croix de Charlemagne, la fin d’un calvaire • Magnum, bouteille, même talent • Un grand sauvignon • Chaque jour du nouveau, en voici six

Dans le vignoble


Un beau vainqueur

La 54e édition de la finale du Prix international de cuisine d’auteur « Le Taittinger » s’est déroulée le mardi 31 mai dans les cuisines de l’école Le Cordon Bleu à Paris. Les huit candidats sélectionnés pour la finale avaient, au travers d’une recette libre à exécuter, la liberté de créer la plus totale. C’est finalement Ryo Horiuchi, ancien de chez Thierry Marx et Régis Marcon, qui remporte cette édition grâce à sa recette du filet de bœuf, flan de topinambour, petits oignons et pommes soufflées. En 55 ans d’existence du concours, c’est seulement la troisième fois qu’un japonais le remporte. Bravo.
Crédit photos : Jean-Blaise Hall et Philippe Schwentzel

A Pantin, c’est bio et bon

Les samedi 4 juin (11h-20h30) et dimanche 5 juin (11h-18h), au parvis du Théâtre du fil de l’eau, la ville de Pantin organise son rendez-vous annuel des vins bio. 32 vignerons certifiés bio participent à cette 5e édition. « Pantin boit Bio est une flânerie œnologique et dégustative pour une autre façon de boire et de s’alimenter : bio, bon et abordable », précise Pierre Guigui, l’organisateur. Sur place, dédicace du livre Le vin de la philosophie de Gregory Darbadie le samedi à 17h, suivie d’animations musicales à 18h30.
Participation aux frais de 5 euros donnant droit à un verre pour la dégustation gratuite. Informations et liste complète des vignerons sur facebook.com/pantinboitbio

À Bordeaux, le vin c’est la fête

Du jeudi 23 au dimanche 26 juin, Bordeaux célèbre le vin avec fierté et reconnaissance. Pendant quatre jours, Bordeaux Fête le Vin s’installe sur les quais de Garonne divisés pour l’occasion en huit pavillons selon ses villages et appellation viticoles.

Avant ce rendez-vous, la ville fêtera le vin dès le 16 juin chez certains restaurateurs, cavistes et dans des salles de spectacles de la métropole. Un moment festif, convivial et écoresponsable.

Quant aux amoureux des liquoreux, Sauternes vous donne rendez-vous le 18 juin pour l’inauguration de la Maison du Sauternes lors de la huitième édition de Sauternes Fête le Vin de 11h à minuit. Deux rendez-vous à ne pas manquer.
Bordeaux Fête le Vin : informations et réservations sur bordeaux-fete-le-vin.com

Sauternes Fête le Vin : informations et réservations sur sauternes-barsac.com

Croix de Charlemagne, la fin d’un calvaire

Tout est bien qui finit bien. Depuis le jeudi 5 mai, la Croix de Charlemagne en plein cœur de l’appellation corton-charlemagne en Bourgogne a retrouvé sa place. Rappel des faits : septembre 2021, la séance de sport d’un quinquagénaire tourne au drame. La croix de Charlemagne, offerte par les Hospices de Beaune en 1943, est retrouvé en morceau, malencontreusement détruite par le sportif, grièvement blessé.
Louis-Fabrice Latour, qui présidait cette cérémonie, a rappelé l’histoire de la croix. « À l’origine, la croix était dans la cour des Hospices de Beaune. Par manque de place pour ses représentations, Jacques Copeau (1879-1949) grand comédien de théâtre installé à Pernand-Vergelesses, demande à mes grand-père et grand-oncle de déplacer la croix ».

Dans le verre


Magnum, bouteille, même talent

Champagne Palmer & Co dévoile sa cuvée de prestige Grands Terroirs dans de nouveaux habits élégants. Nouveau design, nouvelle étiquette avec le millésime en grand. 2015, belle année en Champagne. À partir de ce millésime, Grands Terroirs sera disponible en magnum (comme avant) mais désormais également en bouteille. « Grands Terroirs, signature historique et emblématique de la maison, exprime la quintessence de nos premiers et grands crus de la montagne de Reims dans une grande année et désormais dans un flacon exceptionnel », explique Rémi Vervier, son directeur. Si le 2015 ne sera commercialisé qu’à partir de 2025, on se régale aussi avec le 2012, aujourd’hui en cours de commercialisation. Cette maison est en route vers le plus haut niveau.
Champagne Palmer & Co, Grands Terroirs 2012, 155 euros le magnum

Un grand sauvignon

Le château de Tracy, en surplomb de la Loire, est l’un des emblèmes de l’appellation. Propriété de la famille d’Assay, le vignoble de 33 hectares est entièrement planté en sauvignon blanc, cépage de référence pour le secteur et le domaine. Le silex et la roche kimméridgienne donnent à ce pouilly-fumé, issue des vieilles vignes, un caractère salin unique, une intensité et une maturité parfaites ainsi qu’une belle tension.
Château de Tracy, pouilly-fumé 2020, 25 euros

 

Primeurs 2021 : fronsac et canon-fronsac, beau millésime et belles affaires

0

Ces deux appellations de la Rive droite sont un vivier intarissable de belles affaires et de jolis vins, quel que soit le millésime. 2021 n’échappe pas à la règle. Exemples

Fronsac
Château Dalem
Finesse de grain avec du ressort et une belle continuité dans l’expression raffinée du tannin.
91-92
Château de La Rivière
Sève vigoureuse avec une belle vitalité tannique et de l’allonge.
90-91

Château Fontenil
Distingué, floral et épicé, ce vin est bien dans le millésime, son attaque suave se poursuit dans une bouche qui a juste ce qu’il faut de concentration par rapport à son fruit et surtout une belle longueur.
90

Château Haut-Carles
Nez salivant, il y a une belle matière et de la profondeur dans le tannin, avec un fruit bien intégré. De beaux équilibres. Ce sera une nouvelle fois une superbe bouteille.
91-92

Château La Dauphine
La fraîcheur des arômes de rose et de poivre qui se mêlent aux fruits noirs fait saliver, l’attaque en bouche est élégante, les tannins souples et tendus ont du style. Charmeur aujourd’hui, on le retrouvera dans quelques années sur une côte de veau truffée. Coup de cœur.
92

Château La Rousselle
Un dégradé de fleurs poivrées et de fruits rouges dessine tout de suite les contours aromatiques, cela se poursuit dans une bouche à la densité crémeuse qui rayonne grâce à une tension subtile qui corsète l’ensemble.
92

Château La Vieille Cure
Structure pleine, tannins denses, ce vin est pour l’instant brut, il y a une jolie matière que l’élevage affinera.
90

Château Les Troix Croix
Floral et poivré, ce vin est bien dans le millésime, son attaque suave se poursuit dans une bouche qui a juste ce qu’il faut de concentration par rapport à ses équilibres.
90-91

Château Plain-Point
Plein de fruits, ce vin joue les charmeurs, sa texture veloutée et bien enrobée ajoute au plaisir, la densité du corps est bien équilibrée par la tension du tannin.
88-89

Château Tessendey
Cerise noire et myrtille dominent une aromatique déjà bien en place. La bouche attaque sur des tannins crémeux qui s’étirent pour se terminer sur les épices. Grand charme.
89-90

Canon-Fronsac
Château Canon-Pécresse
Nez subtil avec des touches florales et crayeuses, attaque sur la pivoine, les tannins sont bien tenus avec juste ce qu’il faut d’enrobage et de profondeur.
92

Château Moulin Pey-Labrie
Tannin étiré et souple d’assez bonne dimension.
89-90

Château Toumalin
Le millésime détend le jus issu de ces terres un peu lourdes, la bouche offre des notes fumées et tourbées avec une belle énergie.
89-90

En primeurs 2021 (épisode 7/12) : les remarquables

0

« Un remarquable est un vin qui est fait par des artisans vignerons, qui se démarque par sa finesse et surtout son harmonie et son équilibre. » Dans cette nouvelle vidéo, nos experts @michelbettane , @thierry.desseauve et @louisvictorcharvet dévoilent trois vins remarquables. Découvrez-les.

Toute cette semaine, nous présenterons avec plus en détails les coups de cœur de notre équipe, sous forme de sélections thématiques, mais aussi, nouveauté de la maison, des vidéos courtes et amusantes, regroupant sous la forme d’un palmarès les échantillons que nous avons le plus aimé. Disponibles sur notre site mybettanedesseauve.fr et sur nos réseaux sociaux.

Notre « carnet de notes » en pdf est un outil bien pratique. Toutes nos dégustations sont regroupées en un seul endroit. Elles sont rangées par ordre alphabétique : d’abord par sous-région, ensuite par appellation et enfin par propriété. La manière la plus simple de partager les quelque 630 notes de ce compte-rendu. Retrouvez ce « carnet de notes » sur mybettanedesseauve.fr

ABONNEZ-VOUS À LA CHAÎNE BETTANE+DESSEAUVE

Un saint-émilion à l’assaut des sommets

0

Château Grand-Corbin,
saint-émilion grand cru classé 2019

Pourquoi lui
Nous aimons beaucoup les belles réalisations de Philippe Dambrine, l’ancien directeur général des vignobles de l’assureur SMA-BTP, avec les châteaux Cantemerle dans le Médoc et Grand-Corbin à Saint-Émilion, qui nous occupe aujourd’hui. Pour lui succéder, Philippe a recruté Laure Canu. Issue des plus belles…

Lire la suite ici sur le blog bonvivant

Primeurs 2021 : saint-estèphe, au top

0

L’appellation communale la plus septentrionale du Médoc réalise un millésime de haut, où les réussites sont nombreuses. Voici celles que nous recommandons

Château Beau-Site
Le cru rejoint le petit groupe des bourgeois les plus remarquables de l’appellation, avec la distinction de tannins classique propres aux vinifications des domaines Castéja. On aura des surprises dans les dégustations à l’aveugle à venir. Excellent rapport qualité-prix.
90-91

Château Calon-Ségur
Remarquable modération en alcool (12,9°) après les vins suprêmement capiteux de 2018 et 2020. Merveilleuse harmonie et complémentarité du nez et de la texture, sur les plus beaux fruits rouges et un cèdre très lafitien. Long, complexe, racé en diable. De tous, c’est sans doute celui qui est le plus proche de l’équilibre naturel de la vendange. 81 % cabernet-sauvignon, 11 % cabernet franc, 7 % merlot, 1 % petit verdot.
95

Château Capbern
Excellent équilibre général, vinification précise, beaucoup de caractère et de noblesse aromatique. Un trésor caché de l’appellation.
90-91

Château Clauzet
Nez intense, fruits noirs et rouges, violette, rose ancienne, bouche généreuse, bien tramée, avec des tannins ronds et une bonne allonge. Charmeur.
86-87

Château Cos d’Estournel
Réussite éclatante. Grand nez où le thé noir épice des notes parfaites de fruits rouges. Corps merveilleusement harmonieux, comme si la vigne avait moins souffert de la tyrannie de son microclimat. Bravo à toute l’équipe. 64 % cabernet-sauvignon, 30 % merlot, 4 % cabernet franc, 2 % petit verdot.
98

Château Cos Labory
Comme d’habitude un vin précis, droit, finement épicé, très naturel et stéphanois dans son tannin un peu salin, complexe. Parmi les crus classés, difficile de faire mieux en rapport qualité-prix.
92-93

Château Cossieu-Coutelin
Joli nez fumé, minéral, mais aussi santal, bois de rose et fruits rouges, bouche moins complexe, épicée et vive.
88-89

Château Coutelin-Merville
Nez de fruits rouges mûrs et de fleurs sauvages, bouche ronde, avec des tannins fondants, du fruit et une belle fraîcheur en finale. Salivant et équilibré.
88-89

Château de Côme
Nez montrant un fruit pur et de jolies nuances florales, minérales, bouche savoureuse, dense, avec de jolis tannins et une belle tension. Très bien fait, bel équilibre.
91

Château de Pez
Le vin le plus accompli en corps et en texture depuis la reprise du cru par Roederer. Il offre peut-être la typicité stéphanoise la plus marquée de tous les crus non classés remarquables de l’appellation. Un tannin un peu plus salin et calcaire, rappelant les médocs du nord.
90-91

Château Domeyne
Nez offrant un fruit pur et acidulé, des notes de buis et de graphite, bouche charnue, avec une trame fondante et tendre, beaucoup de fruit et de tonicité en finale. Agréable et digeste.
89-90

Château Graves de Pez
Nez épicé et floral, cerise et mûre, bouche souple, tendre, aromatique et fraîche. Facile et plaisant.
88-89

Château Haut Coteau
Nez puissamment fruité et plein de caractère, boisé fondu, épices, bouche bien tramée, avec un joli grain de tannins, des arômes de bonne persistance et de l’équilibre. Bien fait.
89-90

Château Haut-Marbuzet
Encore une fois, il ne ressemble à aucun autre cru dans la prise et le caractère du bois. Corps parfaitement équilibré, extraction tannique judicieuse et une longueur en bouche assez impressionnante. Ses merlots et son cabernet franc sont en fusion. Le vin continue de gagner en finesse.
92-93

Château La Croix de Pez
Puissant nez de fruits noirs, sous-bois et fumée, belle densité en bouche, de la structure, du gras, des arômes bien fruités et une légère fermeté en finale qui se fondra. De la présence et de la saveur.
89-90

Château Lafon-Rochet
Premier millésime de la nouvelle équipe et réussite incontestable. Dans ce millésime, plus proche dans le style d’un pauillac classique que des saint-estephe du nord de l’appellation. Sur les fruits noirs et les épices douces, corps plein et tannin très racé. Probable grand rapport qualité-prix. 69 % cabernet-sauvignon, 26 % merlot, 4 % cabernet franc et 1 % petit verdot.
94-95

Château Le Bosq
Vin complet pour le millésime, savoureux, sans verdeur ni dureté, avec une belle prise de bois et de la vigueur dans le corps et la constitution.
90-91

Château Le Crock
Niveau de précision aromatique et complexité de saveur et de texture dignes d’un beau cru classé. 10 % de cabernet franc harmonise idéalement 58 % de cabernet-sauvignon et 10 % de merlot. Les 7 % de petit verdot n’apporte pas la moindre lourdeur. Dans ce millésime, ce cépage a donné un vin bien mûr et plus immédiatement intégrable que d’habitude.
91

Château Lilian Ladouys
Les beaux échantillons se révèlent plus harmonieux que dans les années précédentes. Il a le tannin frais du millésime. Au même niveau que les plus beaux voisins, avec un développement en bouteille rapide.
90

Château Martin
On aime le nez exubérant, joli fruit explosif, notes de bergamote et de rose, bouche fondante, texture pleine, avec des tannins veloutés et une finale vive. De la tenue.
90

Château Meyney
Il faut aller déguster le vin à la barrique pour le retrouver pleinement avec son magnifique fruit et sa texture large et sensuelle. Grand rapport qualité-prix à prévoir, comme d’habitude.
90-91

Château Montrose
Nez dense et complexe, poivré, épicé, fumé et légèrement salin, se développant librement dans le verre. Beau corps charnu. Peut-être avec un peu moins d’énergie au regard de son coup de nez impressionnant.
94-95

Château Petit Bocq
Nez intense et de caractère, marquant un joli fruit mûr et des nuances de rose sauvage, belle attaque en bouche, veloutée, avec du fruit, des tannins énergiques et une bonne finale. Beaucoup de personnalité.
89-90

Château Phélan-Ségur
De la noblesse liée à ses 75 % de cabernet-sauvignon, le plus important pourcentage de l’histoire récente. Parfaite vinification. Son équilibre précis et savoureux gagnera beaucoup dans les dix ans à venir.
93

Château Ségur de Cabanac
Nez de caractère, épicé et fruité, chair veloutée, tannins harmonieux, de la persistance dans les arômes pour ce saint-estèphe plaisant et élégant.
89-90

Château Tour Saint Fort
Nez d’une grande élégance, fruit fondu et fleurs suaves, bouche tout aussi aromatique, texture fondante et finale équilibrée. Facile et harmonieux.
89-90

Château Tronquoy-Lalande
Beau vin, charnu et équilibré, satisfaisant dans son assise tannique et ses nuances. Grand rapport qualité-prix probable. 48 % cabernet-sauvignon, 40 % merlot, 12 % petit verdot.
91-92

En primeurs 2021 (épisode 6/12) : les grands blancs

0

Comme pour les rouges, Bordeaux produit des grands blancs secs et liquoreux. Dans cette nouvelle vidéo, nos experts @michelbettane , @thierry.desseauve et @louisvictorcharvet dévoilent trois blancs. Découvrez-les.

Toute cette semaine, nous présenterons avec plus en détails les coups de cœur de notre équipe, sous forme de sélections thématiques, mais aussi, nouveauté de la maison, des vidéos courtes et amusantes, regroupant sous la forme d’un palmarès les échantillons que nous avons le plus aimé. Disponibles sur mybettanedesseauve.fr et sur nos réseaux sociaux.

Notre « carnet de notes » en pdf est un outil bien pratique. Toutes nos dégustations sont regroupées en un seul endroit. Elles sont rangées par ordre alphabétique : d’abord par sous-région, ensuite par appellation et enfin par propriété. La manière la plus simple de partager les quelque 630 notes de ce compte-rendu. Retrouvez ce « carnet de notes » sur mybettanedesseauve.fr

ABONNEZ-VOUS À LA CHAÎNE BETTANE+DESSEAUVE

Château Haut-Bergey, cuvée Paul, pessac-léognan 2018

0

Pourquoi lui
Il y a longtemps que nous suivons les progrès avérés de Haut-Bergey. Paul Garcin est l’auteur inspiré de ce « petit » pessac-léognan. Discrètement, il gravit les marches de la notoriété ; peu à peu, il prend une place remarquable dans le concert des graves. Il a mis toutes les chances de son côté en cochant toutes les cases de l’œnologiquement correct. Bio-dynamie certifiée Demeter, vendange manuelle, volume maîtrisé, élevage pour partie en œufs béton, 1 % de malbec dans l’assemblage, il ne manque rien pour faire se pâmer un sommelier du XIe arrondissement. On rigole parce que nous sommes moqueurs, mais le résultat est là, sobre et net comme un dégustateur de grande maison, c’est bon, c’est très bon.

Avec qui, avec quoi
Un joli pessac-léognan est fin et aromatique. En cuisine, faites pareil. Autour de la table, placez des convives du même bois.

Combien et combien

500 magnums.
50 euros.

Ce qu’en dit le Nouveau Bettane+Desseauve
Aucun élevage sous bois permet à ce 2018 de garder un fruité éclatant, expressif au nez et savoureux en bouche, toujours avec cette trame énergique et ce tannin ferme qui invitent à l’attendre quelques années en cave.
91

En primeurs 2021 (épisode 5/12) : les meilleurs bio

0

Des vins bio élégants, parfumés et surprenants. Dans cette nouvelle vidéo, nos experts @michelbettane , @thierry.desseauve et @louisvictorcharvet dévoilent deux vins et non pas trois. Découvrez pourquoi.

Toute cette semaine, nous présenterons avec plus en détails les coups de cœur de notre équipe, sous forme de sélections thématiques, mais aussi, nouveauté de la maison, des vidéos courtes et amusantes, regroupant sous la forme d’un palmarès les échantillons que nous avons le plus aimé. Disponibles sur notre site mybettanedesseauve.fr et sur nos réseaux sociaux.

Notre « carnet de notes » en pdf est un outil bien pratique. Toutes nos dégustations sont regroupées en un seul endroit. Elles sont rangées par ordre alphabétique : d’abord par sous-région, ensuite par appellation et enfin par propriété. La manière la plus simple de partager les quelque 630 notes de ce compte-rendu

En primeurs 2021 (épisode 4/12) : les sommets du millésime

0

Ils ont très bien travaillé, ils ont tout réussi, ils sont la fierté du millésime. Dans cette nouvelle vidéo, nos experts @michelbettane , @thierry.desseauve et @louisvictorcharvet dévoilent trois sommets du millésime. Découvrez-les !

Toute cette semaine (et la suivante), nous présenterons avec plus en détails les coups de cœur de notre équipe, sous forme de sélections thématiques, mais aussi, nouveauté de la maison, des vidéos courtes et amusantes, regroupant sous la forme d’un palmarès les échantillons que nous avons le plus aimé. Disponibles sur notre site mybettanedesseauve.fr et sur nos réseaux sociaux.

Notre « carnet de notes » en pdf est un outil bien pratique. Toutes nos dégustations sont regroupées en un seul endroit. Elles sont rangées par ordre alphabétique : d’abord par sous-région, ensuite par appellation et enfin par propriété. La manière la plus simple de partager les quelque 630 notes de ce compte-rendu. Retrouvez

En primeurs 2021 (épisode 3/12) : les créateurs d’émotions

0

Dans cette nouvelle vidéo, nos experts Michel Bettane , Thierry Desseauve et Louis-Victor Charvet dévoilent trois créateurs d’émotions. Découvrez-les !

Toute cette semaine (et la suivante), nous présenterons avec plus en détails les coups de cœur de notre équipe, sous forme de sélections thématiques, mais aussi, nouveauté de la maison, des vidéos courtes et amusantes, regroupant sous la forme d’un palmarès les échantillons que nous avons le plus aimé. Disponibles sur notre site mybettanedesseauve.fr et sur nos réseaux sociaux.

Notre « carnet de notes » en pdf est un outil bien pratique. Toutes nos dégustations sont regroupées en un seul endroit. Elles sont rangées par ordre alphabétique : d’abord par sous-région, ensuite par appellation et enfin par propriété. La manière la plus simple de partager les quelque 630 notes de ce compte-rendu. Retrouvez ce « carnet de notes » sur mybettanedesseauve.fr

Un monde nouveau et un Nouveau Bettane+Desseauve

NOUS VIVONS DEPUIS DEUX ANS une situation sanitaire, économique et simplement humaine à la fois pénible et inédite. Il en est ainsi pour tout un chacun et, évidemment, les vignerons ne sont pas épargnés par les conséquences de la pandémie.